auxiliaire vétérinaire

Avec un nombre croissant d’animaux de compagnie à soigner, la profession d’auxiliaire vétérinaire est en plein essors. Ne se contentant pas d’un simple accueil de la clientèle ou de la prise de rendez- vous, l’auxiliaire vétérinaire seconde réellement le vétérinaire dans ses actions au quotidien.

Parfaitement formé aux pathologies animales, il sait utiliser à bon escient les médicaments vétérinaires. Grâce aux cours de chirurgie vétérinaire qu’il aura suivis, l’assistance qu’il apporte au vétérinaire lors d’interventions chirurgicales est fortement appréciée.

Capable d’une grande maîtrise de soi, de calme et de patience indispensables pour apaiser un animal souvent stressé, son efficacité aux côtés du vétérinaire va permettre une fluidité dans l’organisation et la gestion du cabinet. Deux options supplémentaires sont proposées pour qui voudrait se spécialiser : option toilettage (connaissance des techniques de coupe) ou option équine (soins, psychologie et comportement des chevaux)